* Plusieurs mariages cet été à célébrer: il fallait absolument coudre une robe n'est-ce pas?
bon, j'ai mis 100 ans à me décider sur le tissu c'est vrai; que j'ai enfin déniché dans un chouette vide-grenier de loisirs créatifs pour 2 euros, un tissu brillant dont je ne saurais dire la couleur: doré/mordoré/vert; bref un tissu avec des reflets lorsqu'il y a du soleil qui veut bien se pointer (je dis ça pour ce samedi, car on croise tous nos doigts pour qu'il veuille bien réapparaitre et me laisser mettre ma robe sans gros gilet moumoute par dessus qui gâche tout et Dédé sans ses collants d'hiver); bref revenons-en à la robe.

* Je réalise à l'arrivée de l'avion de ma soeur, qu'avec 5000 km de distance et sans se le dire, on a réussi à s'assortir à merveille je trouve (de vraies demoiselles d'honneur).

* Niveau couture, je suis partie en live (heureusement que j'ai un mannequin que je peux épingler à souhait sans qu'il se plaigne car j'en ai vraiment %^*" baver avec ce tissu glissant.... tellement, que j'ai dû refaire 5 fois l'ourlet)....
Je voulais un bustier mais j'ai toujours peur qu'il glisse au moment opportun donc j'ai cousu 20 lignes de smocks au dos pour ajuster et bien serrer aussi (mais bon ça m'a pas empêché de tirer dessus vers le haut toutes les 10 min par tic pure précaution), je me suis aussi amusée à plisser le devant à la verticale et la ceinture à l'horizontale (ben vi soyons fous), la robe est toute doublée pour moins de transparence et la ceinture est simplement faite avec le même tissu mais sur l'envers! (pratique non?)

robes

robe3

robe1

* ps: heu par contre, je vais pas remettre les chaussures, elles m'ont fait plus souffrir que si j'avais marché sur un énorme cactus!